Marcel récompensé par la Ville de Bruz

 

” La gratuité du Temps, la gratuité du Coeur. “


 

Ce samedi 03 septembre 2016, à l’occasion du Forum des Associations, était organisée la cérémonie de reconnaissance des bénévoles de la ville de Bruz. Les Compagnons des Vau-Gaillard ont l’honneur de vous annoncer que Marcel Jolivel, décorateur de l’association, fut récompensé lors de cette cérémonie aux côtés de 10 autres bénévoles bruzois…

L’occasion pour nous de revenir sur la vie de bénévole de Marcel, consacrée toute entière au Théâtre et à bien d’autres choses…

 

Marcel a rejoint l’Association des Compagnons du Vau-Gaillard dans les années 80 afin de participer dans un premier temps à l’organisation du réveillon de la Saint Sylvestre. Volontaire pour les préparatifs, le service en lui-même et bien sûr, chef en titre de la traditionnelle soupe à l’oignon servie à l’aube, il fait partie des piliers de ce rendez-vous annuel bruzois.

C’est par la suite ses talents de bricoleur qui l’ont fait rejoindre l’équipe des décorateurs des Compagnons. Véritable MacGyver, Marcel apporte chaque année sa contribution aux superbes décors de notre Troupe de théâtre et travaille en complète harmonie avec le metteur en scène afin d’apporter des solutions aux problèmes rencontrés. Ses dernières réalisations ne sont autres qu’une cabine de camion montée sur roues et un bar dans le style des années 40.

Mais là ne s’arrêtent pas les compétences de notre Compagnon qui s’est également illustré sur les planches en tant que figurant lors de la pièce de théâtre “Pension complète”.

L’implication dans le bénévolat de Marcel se concrétise bien au delà des limites de notre Association puisqu’il s’est également engagé en tant que pompier volontaire de la ville de Bruz pendant des années. Il aurait été égoïste de priver la municipalité de cette personnalité attachante et généreuse, capable d’une totale abnégation. Généreux jusque dans sa manière de partager les choses qu’il apprécie, lors des grandes manifestations organisées par la Ville, Marcel répondait toujours présent au poste des grillades des galettes/saucisses. On citera notamment les premiers gymnases de la ville (années 70), l’immense concert sur le stade de Bruz (année 80)… et tant d’autres dès qu’il fallait du monde…

Son sourire et sa bonne humeur en font un bénévole inestimable que la ville de Bruz compte parmi les siens depuis sa naissance. Les Compagnons souhaitent faire la lumière sur toutes les activités passées, présentes et à venir de Marcel et ainsi le remercier de ces années de bénévolat qu’il a mises au profit de ceux qui en avaient besoin.

Alors si vous allez à l’une des manifestations de la ville de Bruz, faites un petit détour par le stand des galettes/saucisses… Vous l’y retrouverez peut-être… Comment le reconnaître ? Facile, c’est celui qui aura le plus grand sourire…

Jean Pestel récompensé par la Ville de Bruz

 

” La gratuité du Temps, la gratuité du Coeur. “


.

Ce samedi 05 septembre 2015, à l’occasion du Forum des Associations, était organisée la cérémonie de reconnaissance des bénévoles de la ville de Bruz. Les Compagnons des Vau-Gaillard ont l’honneur de vous annoncer que Jean Pestel, membre fondateur et metteur en scène de l’association, fut récompensé lors de cette cérémonie aux côtés de 7 autres bénévoles bruzois…

L’occasion pour nous de revenir sur la vie de bénévole de Jean – Figure emblématique du théâtre bruzois -, consacrée toute entière au Théâtre et à bien d’autres choses…

 

Bruzois de naissance, Jean Pestel a été plongé dans le bénévolat dès sa plus tendre enfance puisque son père faisait lui-même partie de la troupe de théâtre du patronage de la ville de Bruz.

Fondateur de l’association en 1974, Jean a su incarner avec brio nombre de rôles chez les Compagnons. Acteur tout d’abord, puis rapidement devenu metteur en scène dès 1976, il a monté la majeure partie des spectacles présentés par la troupe. Sa mission consiste tout d’abord à conseiller une distribution des rôles aux acteurs puis il imagine les décors en réalisant un plan de scène, en participant à leur construction et commence à travailler les déplacements. La tâche est ardue car il lui revient de trouver le difficile équilibre entre la critique et la mise en confiance des acteurs.

Mais Jean Pestel s’est également illustré en tant que Président (en charge de la partie administrative de la Troupe ainsi que de l’organisation du repas de la Saint-Sylvestre) et depuis quelques années maintenant comme Président d’Honneur. En effet, l’association prépare chaque année le Réveillon du Nouvel An le 31 décembre à l’Espace Vau-Gaillard, à l’occasion d’un repas-dansant où ne sont conviées pas moins de 280 personnes et où la participation de Jean s’exprime à la fois à travers les inscriptions, les préparatifs, lors de la soirée elle-même et encore bien après…

Cependant, il n’est pas seulement un membre important pour notre troupe. Il a en effet été élu à la mairie de Bruz et a ainsi créé durant son mandat le « Club des Jeunes », ancêtre de la Maison des Jeunes, rassemblant les jeunes bruzois à l’occasion de diverses activités. C’est d’ailleurs par le biais de cette structure qu’il a monté l’association des Compagnons du Vau-Gaillard.

Dans une démarche conjointe avec la mairie, il a participé à l’organisation d’évènements à l’occasion de deux dates importantes pour la ville de Bruz. Il a tout d’abord présenté pour le Bicentenaire de la Révolution française de 1789 une pièce spécialement écrite sur la Révolution à Bruz : « Le ton monte ». Puis en 2001, lors de l’inauguration du Grand Logis, il mit en scène une pièce hors du commun pour la ville et la troupe elle-même : « Les 3 Mousquetaires ».

De même, lorsqu’il était Président, à la demande d’associations environnantes, Jean proposait aux Compagnons de leur venir en aide en participant à la gestion de l’éclairage et du son lors de diverses festivités.

Outre son investissement sans mesure dans la vie associative bruzoise, ce sont ses qualités humaines qui méritent plus que tout cette reconnaissance. Se dénommant lui-même comme « votre serviteur », Jean implique sa personne toute entière dans le bénévolat.

 

En rendant hommage à Jean et à ses réalisations, nous souhaitons faire toute la lumière sur l’importance cruciale de ses contributions passées, présentes et futures à l’association comme à l’ensemble de notre ville. La ville de Bruz peut s’enorgueillir de compter parmi ses enfants des personnalités telles que Jean qui contribuent encore et toujours à la notoriété culturelle de Bruz.